Montage

Le montage au cinéma consiste à assembler des séquences pour donner sens à une histoire. Le rythme, les transitions, le contenu, les contrastes et les continuités participent à la lecture de l'action. C'est un art invisible, essentiel qui manipule l'espace et le temps du récit. Les lieux qui accueillent chaque scène sont souvent éloignés géographiquement, certains sont aujourd'hui virtuels. Pourtant, au montage, ils donnent le sentiment d'une continuité physique évidente au spectateur. Orson Welles joint ainsi bout à bout dans une longue scène d'Othello un escalier, une tour, un patio et d'autres fragments urbains capturés aux quatre coins de Venise, de Viterbe, de Torcello et même de Safi au Maroc. L'assemblage rend le récit crédible, mieux, il crée une atmosphère, un climat composé de stimuli pour l'imaginaire souvent plus puissants que la réalité. J'expérimente des méthodes de montage issues du cinéma pour composer les cheminements qui arpentent et structurent mes projets. L'une d'elles est le storyboard évolutif ou le parcours commenté.

retour

Related Link